FĂ©vrier 2020 Hyb

Cette section contient les photos sélectionnées par les galeristes. Une photo à la une, choisie par un galeriste, suivie d'une interview de son auteur.
Auteur
Message
Lionel
Avatar de l’utilisateur
Site Admin
Messages : 26543
Photos : 3248
Inscription : 27 Avr 2009
Localisation : Valais (Suisse)
/
Contact :

#1 Message Sam 01 FĂ©v 2020 13:33


333458
#333458: Consulté 2339 fois
Exifs


Hello Hyb,
Tu n’es pas inconnu de l’interview de la semaine, ce sera maintenant ta 4ème participation. On t’a connu comme macrotiste bricoleur ainsi que tes débuts en photo d’astro. Aujourd’hui tu sembles vouloir pousser le vice plus loin en t’attaquant au ciel profond. Qu’est-ce exactement ? Comment t’es venue cette idée ? Cette passion pour le ciel ?


    Salut Lionel,
    En effet, depuis quelques temps mon nouveau dada est le ciel profond, ça fait déjà un moment que ça me trottait dans la tête et que je m'y essayais un peu, mais là j'ai passé la vitesse supérieure (pas supraluminique non plus :mrgreen: ).
    L'astrophoto du ciel profond ce n'est pas compliqué (la définition en tout cas :lol: ). Le but est de photographier des objets du ciel, en général peu lumineux, ça peut être des constellations, galaxies, nébuleuses, amas d'étoiles, voire même des comètes.
    Comment ça m'est venu? Un peu comme la macro je pense, la curiosité déjà, et le fait d'arriver à photographier des trucs invisibles ou presque à l’œil nu. Je trouve ça génial de pouvoir voir tout ça, et surtout de réaliser sois-même les images :)

mes images, matos
"Croire que ce qu'on voit est "réel" c'est un peu comme croire que le monde a disparu quand il fait noir.."
PhotonHunter 06.2016.
"je préfère voir une belle photo de pigeon qu'une moche d'aigle royal" Aguares 07.2010

Lionel
Avatar de l’utilisateur
Site Admin
Messages : 26543
Photos : 3248
Inscription : 27 Avr 2009
Localisation : Valais (Suisse)
/
Contact :

#2 Message Sam 01 FĂ©v 2020 13:33


C'est vrai que c'est impressionnant. On dirait des images prises par le télescope Hubble :waw:
Tu dis qu'on peut presque le voir à l'oeil nu? Comment s'y prendre pour observer le ciel avec nos yeux? Il y a-t-il des périodes plus propices? Avec des jumelles? Comment te repères tu dans le ciel pour trouver les constellations voulues? Ou pour prédire un événement comme une comète?


    Pour commencer l'observation c'est pas bien compliqué, il suffit de sortir la nuit quand le ciel est dégagé :mrgreen: . Bon, je vais quand même aller plus loin dans les bases... :P
    La première chose est de s'éloigner de toute source lumineuse donc on évite de faire ça devant chez soi sous un lampadaire par exemple. L'idéal est d'aller en campagne loin des villes et de leurs éclairages, mais commencer dans son jardin est tout à fait envisageable aussi.
    Il faut penser à bien s'habiller aussi, surtout à cette période de l'année, mettre des lunettes quand on en a besoin (j'ai redécouvert le ciel le jour où on m'en a prescrit :lol: )
    Arrivé là on peut commencer à lever les yeux au ciel (et à être Astronogeek... :tusors: ), il faut quelques minutes dans le noir pour que les yeux s'habituent, et ensuite on verra déjà beaucoup plus de choses (attention, le simple fait de regarder l'écran de son smartphone bousille votre "vision nocturne", et vous n'avez plus qu'à recommencer à attendre). A ce stade on voit déjà bien les constellations, on peut distinguer la bande plus claire de la voie lactée, ou encore voir l'amas ouvert des Pléiades, très facile à reconnaître.
    Pour les périodes, en effet le ciel n'est pas le même toute l'année, l'hiver on va par exemple pouvoir observer la constellation d'Orion et ce qui s'y trouve, à contrario, l'été on aura une belle voie lactée. Après c'est toujours plus agréable d'observer le ciel l'été d'un point de vue températures, mais il faut attendre plus longtemps que le soleil se couche, c'est une histoire de compromis :)
    Des jumelles peuvent tout à fait suffire oui, pour certains objets du moins, je vais à nouveau citer les Pléiades, mais il y a plein d'autres amas visibles avec cet instrument. Après je dois avouer qu'en observation visuelle je ne suis pas du tout expérimenté, je n'ai même pas encore de jumelles :oops: , et encore moins de télescope...
    Pour ce qui est des repères, je ne me repère pas pour trouver des constellations comme tu dis, mais j'utilise plutôt les constellations pour me repérer ^^. Enfin je fais ce que je peux avec les constellations que je connais en tout cas :mrgreen: . Par contre j'ai un joker depuis peu, ma nouvelle monture équatoriale est équipée du GoTo, donc j'ai une télécommande où je rentre le nom de l'objet que je veux viser, et la monture oriente toute seule mon appareil dans sa direction. C'est quand même vachement pratique pour la photo, surtout qu'avec un apn et un objectif classique on ne voit pas vraiment ce qu'on vise comme en mettant l'œil dans un télescope.
    Un de mes principaux outils est le logiciel Stelarium qui est une une sorte de planétarium, en plus il est disponible sur mobile donc s'emporte partout.
    Pour ce qui est des prévisions, il y a par exemple l'almanach du ciel 2020, c'est le hors série de novembre dernier du magasine "Ciel et Espace". Je conseille aussi vivement la chaîne Youtube "I Need Space" qui fait régulièrement des vidéos "ciel du mois" et propose des objets à observer, que ce soit à l'oeil nu, aux jumelles, ou avec un télescope :)

Sur youtube je suis aussi Alyn Wallace qui fait aussi des récap mensuelles.
Ok, donc si je comprends bien tu as une rotule qui te permet de trouver directement les objets dans le ciel ainsi que de compenser le déplacement des étoiles? De ce que j'ai pu voir, les prix de telles rotules font un peu peur. Est-il possible de faire des constellations "faciles" sans rotules spécifique? Comment s'y prendre ? Que gagne-t-on à avoir une rotule équatoriale? As-tu par hasard un exemple d'image prise avec ta nouvelle rotule et une sans rotule?


    C'est bien ce que j'ai oui, par contre on appelle ça une monture en astronomie, la rotule c'est plus pour la photo (ou le genoux :mrgreen: )
    Les prix peuvent piquer un peu en effet, on va dire que du petit matériel commence vers 300€, et ça monte jusque plusieurs milliers pour certaines :glups: . Faire du ciel profond sans monture n'est vraiment pas évident à cause du filé d'étoiles... il va falloir adapter le temps de pose à la focale utilisée pour avoir des étoiles les plus ponctuelles possibles, et en général on utilise la règle des 500 pour avoir une approximation du temps de pose maximum qu'on peut utiliser. On divise 500 par la focale, et on obtient le résultat en secondes. Par exemple avec un 300mm, 500/300= 1.7s, pour un 50mm on aura 10s (avec un apsc il faut rediviser par 1.5).
    Donc autant dire qu'avec une longue focale, à moins de stacker des centaines d'images pour un résultat pas terrible, on peut oublier...
    En revanche avec des focales plus courtes comme un 50 ou 85mm, on peut déjà s'amuser à prendre des constellations dans leur ensemble, comme Orion qui est très photogénique :) . La technique est simple, on ouvre le diaph au max, on monte les isos au max acceptable, on adapte le temps de pose max à notre focale, trépied, stabilisation coupée, mise au point manuelle, retardateur ou télécommande, et c'est parti...
    Avec la monture équatoriale en revanche, les temps de pose peuvent être bien plus longs. Il y a deux jours j'ai fait des photos de la galaxie d'Andromède au 600mm avec des poses de 90s, comparé aux 0.5s que j'aurai dû mettre sans monture, on devine que le résultat n'est pas le même ^^
    J'avais posté il y a un moment un exemple de pose longue avec et sans monture, c'était avec mon ancienne, mais on eut voir la "petite" différence
    1min avec monture
    333462
    #333462: Consulté 2336 fois
    Exifs


    1min sans monture
    333463
    #333463: Consulté 2336 fois
    Exifs


Du coup, comment on s'y prend? On a notre objectif fixé à notre monture motorisée pointant notre constellation. Comment éviter d'avoir trop de bruit, pixels chauds? J'imagine que tu ne traites pas les images dans lightroom? Combien de temps te prend le traitement? Explique-nous ton workflow avec peut être une image brut vs traité.

    Alors une fois qu'on est en place, on va prendre notre série de photos, disons 120 images de 30 secondes. Ensuite il va aussi falloir prendre des images de calibration qui serviront à l'empilement pour réduire le bruit, et éliminer certains défauts optiques (vignettage et poussières). Il y a trois types d'images à prendre: les darks, les flats, et les offsets, et plus on en a, mieux c'est (surtout pour les darks). Plutôt que de faire un pavé, je vais donner ce lien qui explique à quoi sert chaque type d'image et comment les réaliser, ce sera plus simple ;)
    Une fois que j'ai toutes mes images et que je suis chez moi, je mets tout ça dans un dossier, enlève les images brutes qui ont des défauts (flou de bouger, lumière parasite d'une voiture, etc.), et les renomme pour faciliter le traitement.
    Je prétraite le tout avec le logiciel SIRIL, il y a de bons tutoriels sur Youtube pour savoir comment l'utiliser (et heureusement :mrgreen: ), et à la fin je fignole le traitement dans Dxo Photolab.
    Pour la durée, là je viens de finir d'en traiter une, ça m'a pris un peu plus de deux heures. Voila un petit avant/après (le raw sans traitement)
    Avant
    333460
    #333460: Consulté 2336 fois
    Exifs


    Après
    333459
    #333459: Consulté 2336 fois
    Exifs



Whaouu! On comprend bien le pourquoi du nombre d'images et l'apport en confort de la monture motorisée!
En suivant un peu les dernières nouvelles, j'ai entendu parler d'une nouvelle constellation qui traverse le ciel comme un petit train. As-tu eu "la chance" de les voir?


    Ouai c'est assez spectaculaire ce qu'on arrive Ă  tirer des images Ă  l'empilement!
    Le fameux petit train.... Je l'ai vu il y a deux jours pour la première fois. C'est marrant à voir, mais ça embête beaucoup de monde... (astronomes et photographes entre autres).
    Pour ceux qui n'ont pas suivi l'affaire, il s'agit de satellites développés et envoyés par Space X, sensés permettre l'accès à internet à tous, quel que soit la position sur le globe. Pour l'instant il y a 180 satellites déjà envoyés il me semble, mais ils comptent en envoyer 12 000, voir 42 000 pour finaliser le projet :shock: ( Et d'autres sociétés envisagent aussi de faire pareil )
    Le problème est que les satellites reflètent beaucoup la lumière du soleil, donc en regardant le ciel on voit comme des étoiles qui avancent à la queue leu leu. C'est rigolo la première fois, mais quand on fait des photos par exemple, ça pourrit tout. Et il n'y en a que 180 pour le moment, qu'est-ce que ce sera avec des milliers :glups:
    J'en ai fait une petite photo quand ils sont passés, l'ami avec qui j'étais en a compté 47 sur plusieurs minutes
    333461
    #333461: Consulté 2336 fois
    Exifs


Il y a effectivement de quoi avoir peur. Apparemment, l'un des satellites est recouvert d'une peinture sombre pour éviter de trop refléter la lumière. Espérons que l’on ne doit pas louer les services de Hubble dans le futur pour voir la voie lactée. On en parle ici.
Penses-tu pousser le vice plus loin et dédier un appareil photographique spécifique à l'astro photo? Par exemple comme dans l'interview de Clodoweg qui utilise un capteur dédié, thermo régulé, noir et blanc prenant les photos à travers plusieurs filtres pour reconstituer une image en RGB? En bref, quelles sont tes futurs projets en photo astro?


    Yep, Space X a dit qu'ils travaillaient Ă  diminuer l'albedo de leurs prochains satellites ;)
    Sinon pour le moment, l'utilisation d'une caméra dédiée n'est pas du tout envisagée, par contre je devrais prochainement faire défiltrer mon a7 (second boitier), et le faire refiltrer Astrodon. C'est un filtre qui laisse passer les infrarouges intéressants, mais pas tous non plus, donc ça permet de pouvoir encore utiliser le boitier en photo de tous les jours sans avoir des photos toutes roses.
    Rien que ce défiltrage va déjà m'apporter beaucoup pour certaines prises de vue, et peut être qu'ensuite je me prendrai un télescope, en plus ça me permettrait aussi de faire de l'observation visuelle :)

Un grand merci Hyb pour tous ces détails et exemples d'images. On a hâte de découvrir la suite de ta production que l'on peut souvent retrouver sur le topic dédié à l'astro photo. J'espère que quelques forumeurs vont se lancer dans l'aventure. Pour ma part, je pense bien m'y frotter.
Je te laisse le mot de la fin.


    Et bien merci à toi, avec le/les télés que tu as, ça risque de claquer si tu t'y frotte :wow:
    Si certains veulent tenter l'expérience j'ai un conseil: ne vous découragez pas. Au début c'est galère, on fait des erreurs (avec le matériel, à la prise de vue, et sur le PC), on se prend la tête avec le traitement, ça peut donner envie d'abandonner. Mais quand on arrive à sortir nos premières images pas trop moches ça remotive énormément :D

mes images, matos
"Croire que ce qu'on voit est "réel" c'est un peu comme croire que le monde a disparu quand il fait noir.."
PhotonHunter 06.2016.
"je préfère voir une belle photo de pigeon qu'une moche d'aigle royal" Aguares 07.2010

pschitt
Avatar de l’utilisateur
Galeriste
Messages : 20572
Photos : 2517
Inscription : 02 DĂ©c 2007
Localisation : Quelque part sur la planète terre, ça change chaque jour...
/
Contact :

#3 Message Sam 01 FĂ©v 2020 17:10


Merci et surtout bravo Hyb pour la mise en œuvre de ces techniques particulières..! Le résultat est bluffant !!
A vendre : S HVL-F20AM
A7Riii
S FE 12-24 G | S FE 16-35 GM | S FE 24-105 G | S FE 70-200 GM | S FE 100-400 GM | M 100 Macro (D) | S LA-EA3 | Lee filters
VivaLaVida Photography est désormais aussi sur Facebook. Le fil VivaLaVida...

orekaman
Avatar de l’utilisateur
Animateur
Messages : 9285
Photos : 799
Inscription : 01 FĂ©v 2013
Localisation : (60) Chambly
/

#4 Message Sam 01 FĂ©v 2020 17:22


Bravo Hyb, un truc dans lequel je ne m'aventurerais pas car je préfère contempler les chefs d'œuvres. Merci Lionel d'avoir mis en avant ce type de photo.
\\\\ Amicalement Xavier G. ////
Sony a99 + a65 / Objectifs SAMYANG, SONY et TAMRON de 8mm Ă  600mm / TC x1.4 & x2 / Bagues allonges KENKO / Flash Sony + Sigma Annulaire / Trepieds Manfrotto + diverses rotules.
Mon fil / 500px / Flickr
Ventes [1].....[2].....[3].....

A-lexis
Avatar de l’utilisateur
Animateur
Messages : 3133
Photos : 1304
Inscription : 18 Mai 2014
Localisation : En Valais - près de la neige
/
Contact :

#5 Message Sam 01 FĂ©v 2020 17:59


Wouahhhhhhhhhhhhhhhh!!!!!!

Je suis bluffé!!!! Sortir une image de cette qualité avec une image toute rouge, faut le faire

Alphator
Messages : 752
Photos : 115
Inscription : 03 Mars 2009
Localisation : Le Havre
/

#6 Message Sam 01 FĂ©v 2020 18:11


orekaman a écrit :Bravo Hyb, un truc dans lequel je ne m'aventurerais pas car je préfère contempler les chefs d'œuvres.

:+1:
Spectaculaire!

mickarl
Avatar de l’utilisateur
Messages : 4151
Photos : 111
Inscription : 05 FĂ©v 2008
/

#7 Message Sam 01 FĂ©v 2020 19:59


digne d'un magazine spécialisé! superbe entretien :clap: :clap: :clap: :clap: :clap:

ben21
Avatar de l’utilisateur
Galeriste
Messages : 14296
Photos : 2129
Inscription : 23 Sep 2010
Localisation : Dijon
Contact :

#8 Message Sam 01 FĂ©v 2020 23:16


Superbe! c'est inspirant. Quel boulot, notamment en traitement...
C'est une discipline de dingue l'astro, c'est hyper chronophage.
Éleveur de poussins Fil | Site | Flickr |SIGNATURE A7R2/5d4/500IS1/100-400v2 | A7R II

Renato
Avatar de l’utilisateur
Messages : 4189
Photos : 1134
Inscription : 14 Juil 2012
Localisation : Montpellier
/
Contact :

#9 Message Dim 02 FĂ©v 2020 10:22


Merci pour cette interview et bravo à Hyb, amplement mérité. Quel travail !! Plus que quelques efforts et tu rattrapes Clodoweg qui faisait ça dans son jardin près de Paris ;)


Lionel a écrit :compenser le déplacement des étoiles

Je dirai plutĂ´t la rotation de la terre :mrgreen:

xfradar
Avatar de l’utilisateur
Messages : 919
Photos : 206
Inscription : 27 Nov 2013
Localisation : Laval
/

#10 Message Dim 02 FĂ©v 2020 11:38


Encore une interview très intéressante: c'est fou ce que certains arrivent à faire avec un peu de matos et beaucoup de passion...

sommep
Avatar de l’utilisateur
Modérateur
Messages : 23874
Photos : 666
Inscription : 22 Juil 2010
Localisation : Alsace
/

#11 Message Dim 02 FĂ©v 2020 11:42


Travail très impressionnant, bravo Hyb :commeca:

Yves21
Avatar de l’utilisateur
Messages : 412
Photos : 81
Inscription : 10 Juin 2012
Localisation : 21 DIJON

#12 Message Dim 02 FĂ©v 2020 11:49


Merci Hyp pour ce voyage dans l'espace, belle interview de Lionel, bravo !
A700 grippé, Tamron 17-50 f2.8, Tamron - SP 70-300 USD f4-5.6, Tamron 90 f2.8 Macro, Minolta Bercam 70-210 f4, Minolta 50 f1.7, TC 1.4, Flipside 400AW, Trépied Rollei Traveler carbon

jmr80
Avatar de l’utilisateur
Animateur
Messages : 11005
Photos : 3802
Inscription : 04 Mai 2009
Localisation : amiens
/

#13 Message Dim 02 FĂ©v 2020 12:11


superbe, je suis scotché, le avant/après est stupéfiant, outre l'amélioration du rendu de nouvelles étoiles apparaissent
sur le avant les images sont déjà superposées ?
au début bleu puis orange maintenant rouge

gregdakt
Avatar de l’utilisateur
Animateur
Messages : 4129
Photos : 464
Inscription : 02 Mars 2013
Localisation : Entre Alès et Uzes
/

#14 Message Dim 02 FĂ©v 2020 12:19


:clap: :clap: :clap:

quelle bonne idée que cette interview, quel que soit la pratique, quand notre ami Hyb s'y met, les résultats sont au rendez-vous

(si j'osais, je dirais que pour lui rien d'impossible car ne dit-on pas "Hyb hyb hyb pourra" ? :zen: )
A7rII - FE 35/2,8 - FE 50/1,8 - FE 90/2,8 Macro
et aussi OM 50 Shembra - OM 24 f2,8 - OM 100-200 - Samyang 500 f6,3 (+doubleur) - Samyang 8 f2,8 fisheye - Canon MPE 65
RX10 m4
Un fil pour avancer

alphatango
Avatar de l’utilisateur
Messages : 4424
Photos : 461
Inscription : 14 Mai 2012
/

#15 Message Dim 02 FĂ©v 2020 12:31


Superbes images, dommage que l'interview soit constellée de fautes :roll: :trinque:
RX10 IV en rodage - iMac - ON1 - C1 Sony

Morane
Avatar de l’utilisateur
Messages : 2175
Photos : 483
Inscription : 24 Juil 2007
Localisation : Chennevières-sur-Marne (val de Marne)
/

#16 Message Dim 02 FĂ©v 2020 13:17


Interview très bien faite et explicative illustrant une très belle image de ce grand classique qu'est M31 Andromède.
J'apporte mon petit grain de sel bien que n'ayant pas du tout le niveau de Hyb dans cette pratique qu'est l'astrophotographie.

Pour le tout débutant, la première étape consistera à apprendre à repérer les constellations dans le ciel ; et contrairement à ce que dit Hyb et à moins d'être dans un environnement hyper pollué par les lumières urbaines, je conseille de commencer la découverte par l'observation d'un ciel dans lequel seules les étoiles les plus lumineuses seront visibles. Ce sont elles qui traces dans le ciel les limites des constellations. Dans un ciel très sombres montrant la voie lactée, les petites constellations composées d'étoiles moins brillantes seront plus difficiles à percevoir et vouloir explorer à la jumelle, même grand champ et lumineuse, c'est pénétrer dans la profondeur du Cosmos et entrevoir encore plus d'étoiles que l'oeil ne peut en apercevoir, compliquant l'apprentissage.

C'est effectivement une activité très chronophage lorsque l'on s'y frotte....ce n'est pas fait pour les passions éphémères.

L'étape suivante sera effectivement de rechercher un ciel plus sombre, mais Andromède est observable à l'oeil nu quand on apprend à la repérer, y compris avec un peu de pollution lumineuse à proximité.
Mais attention on ne la verra pas comme sur la photo......juste une petite tache ovale blanche, qui sera Ă  peine plus grosse dans un petit instrument.
Et c'est là que réside le plus grand défi de cette pratique ; savoir gérer comme le concluait et sous entendait Hyb la frustration de ne pas avoir facilement et rapidement les résultats que l'on voit dans une image finalisée.

En plus de Stellarium, une application pour Androïd et probablement Apple du nom de Star Tracker est bien pratique. Une fois installée sur le smartphone ou mieux une tablette, il suffit de la brandir vers le ciel pour obtenir la désignation des objets visible à l'oeil ou non dans la zone pointée.

Une série d'ouvrages réputés pour partir à la découverte du ciel profond, fourmillant d'indications quant au repérage, périodes de l'année les plus favorables à l'observation mais surtout montrant ce que l'observateur pourra espérer voir à l'oeil et avec le potentiel des instruments utilisés. Informations destinées à l'origine à l'observation avec instruments mais transposables à l'utilisation de téléobjectifs en photographie astro. Je pense que Lionel le baroudeur terrestre et bientôt céleste y trouvera quelque intérêt....
http://splendeursducielprofond.eklablog ... es-p562872

Je vous souhaite patience et abnégation dans cette pratique. j'ai orienté la mienne vers un autre sujet plus terrestre.
A700 - A550 - A77
Tamron 150/600-Minolta 80/200 F2,8 Apo G HS....et d'autres matériels moins lourds et encombrants.


Revenir vers « Photo à la une »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité