Résolution d'impression

Vous souhaitez poser une question sur l'impression ou simplement donner votre avis sur la qualité d'un tirage, c'est ici.
Auteur
Message
sofiphoto
Avatar de l’utilisateur
Messages : 85
Inscription : 05 Juin 2015
Contact :

#1 Message Mer 07 Nov 2018 17:27


Depuis quelques mois, j'imprime régulièrement des photos que j'envoie sur un site d'impression, afin d'avoir un stock en vue d'éventuelles expositions. Je me pose depuis quelques jours une question suite à la réception de mes impressions. Je suis généralement un peu déçue du rendu, mais je les regarde de près et je sais que des impressions grand dormat (40x60cm) s'apprécient de loin.

J'envoie les fichiers retravaillés sous lightroom mais au format brut. Je ne redimensionne pas, et la résolution est de 350 pixels par cm. C'est là que je me pose une question : si je dois redimensionner, ou mettre une autre résolution (et dans ce cas, que faut-il choisir entre pixels par cm et pixels par pouce qui sont les deux options de résolution proposées par Lr).
Jusqu'à maintenant, je ne me posais pas de questions et je me dissais que plus la résolution sera haute plus il y aura de marge, en quelque sorte, pour une impression qui va être retouchée par le site. Je ne sais pas si c'est comme ça que je dois raisonner désormais !

Le piqué est un point sur lequel je suis très exigeante mais je me demande si l'impression change vraiment quelque chose à la photographie, sans doute à l'origine de la netteté imparfaite qui m'apparait une fois imprimée...
Sony A6000 / SEL1018 + SEL18200LE + SEL35F18 + SEL50F18

geo
Avatar de l’utilisateur
Messages : 2703
Photos : 407
Inscription : 02 Jan 2010
Localisation : Reims
/

#2 Message Mer 07 Nov 2018 19:15


ce qui importe c'est la taille en pixel.
Ensuite tu calcules basiquement ta dimension d'impression et tu auras ta résolution en pixel / cm ou par pouce (100px/cm = 254px/pouce de toute façon), et pas l'inverse ;)

Après, sur grand format, le problème peut venir d'un défaut de mise au point, ou du piqué des objectifs (je ne connais pas les objos en monture E, donc simple hypothèse)
7D mk II 300/4 L IS USM, 85/1.8, TC1.4III, T10-24, Si105 macro HSM, 70-200/2.8 OS HSM, 17-70 OS HSM C - YN568EXII
Swarovski ATS 80HD et zoom 20-60 + DCA +Canon A95

Fangio
Avatar de l’utilisateur
Messages : 4483
Photos : 32
Inscription : 11 Jan 2007
Localisation : IDF

#3 Message Mer 07 Nov 2018 19:36


Un peu de confusion entre résolution et dimension.
Un fichier image n'a pas de résolution, juste une taille en pixels. Il fait par exemple 4000 x 6000 pixels. Pas de notion de pixels par cm sur un fichier image.
On parle de résolution à l'impression, ou au scan.
350 par cm est énorme, ce ne serait pas plutôt par pouce ?
Si tu imprimes un 40 x 60 cm (=16 x 24 pouces) à 250 dpi (dots per inch, points par pouce), il te faut un fichier de dimension 16*250 x 24*250 = 4000 x 6000 pixels
A99 ii+VG-C77, A77 ii+VG-C77, A700, D9 Ti+VC9-M, 16 fisheye, Rokkor 35/2.8 shift CA, 50/1.4, 50/2.8 D, 85 CZ, 100/2.8 D, 135 CZ, 135 STF, Min. 300 SSM, 500/8, 16-50 DT, 16-35 CZ, 24-70 CZ, 70-200 SSM II, 70-400 SSM II, 3x-1x f/1.7-2.8, Sony x1.4, HVL-F20 M, HVL-F60 M, 3 x 5600 HS-D, Lambency clear, Manfrotto 709, Benro travel angel C169, Lowepro Slingshot 300.

sofiphoto
Avatar de l’utilisateur
Messages : 85
Inscription : 05 Juin 2015
Contact :

#4 Message Mer 07 Nov 2018 21:16


Oui, il y de la confusion !

C'est bien un fichier brut de 4000x6000 pixels que j'ai à la sortie du boitier, et que je laisse tel quel après passage sous lightroom, en tout cas pour l'impression. Sinon je redimensionne pour partager sur les réseaux.

Mais dans la fenêtre d'exportation de fichier sous Lr, dans le dimensionnement de l'image, on peut choisir de redimensionner, ou non. Et si non, seule la résolution peut être modifiée, et dans ce cas, deux options sont possibles : pixels par cm, et pixels par pouce. Je laisse toujours en pixels par cm, donc 350 pixels par cm...

On lis partout qu'il faut du 300 dpi pour l'impression. Mais si j'ai bien compris, depuis mon ordinateur, je ne peux que changer la taille des pixels, et non les dpi.

Parce que, pour toutes mes impressions, du 20x20 au 60x90, j'ai envoyé tous mes fichiers avec une dimension de 4000x6000 pixels, et je ne vois pas de différence sur la plus petite ou plus grande taille, à part un manque de piqué qui vient plutôt de la photo je pense.
Sony A6000 / SEL1018 + SEL18200LE + SEL35F18 + SEL50F18

Cloclo
Avatar de l’utilisateur
Messages : 7413
Photos : 118
Inscription : 10 Juil 2007
Localisation : 77

#5 Message Jeu 08 Nov 2018 00:00


sofiphoto a écrit : On lis partout qu'il faut du 300 dpi pour l'impression.

Attention : DPI = Dot Per Inch = points par pouce. Donc 300 dpi ne correspond pas du tout à 350 points par com !

sofiphoto a écrit : Mais si j'ai bien compris, depuis mon ordinateur, je ne peux que changer la taille des pixels, et non les dpi.

Non, soyons précis dans l'énoncé des choses : on ne change pas la taille des pixels. On change la quantité de pixels par unité de surface.

sofiphoto a écrit : pour toutes mes impressions, du 20x20 au 60x90, j'ai envoyé tous mes fichiers avec une dimension de 4000x6000 pixels.

Qui peut le plus peut le moins. C'est a machine dédiée à l'impression qui fait la réduction de densité de pixels. Tout comme ton écran d'ordi, qui montre tes photos (de 6000 x 4000 pixels) en plein écran, alors qu'il ne peut afficher - par exemple - que 1920 x 1080 pixels.
Deux A77 mk2 + Deux Sigma 17-70 HSM + Sigma 50-150 EX HSM + Sony 70-400 G + Tamron 70-300 USD + Sigma 8-16 HSM + Sony 50 1.8 + Sony 35 1.8 + Sony 18-55 SAM + 1 flash HVL F60M + 1 flash HVL F43M
Reportages sur circuits ICI et anciennement

sofiphoto
Avatar de l’utilisateur
Messages : 85
Inscription : 05 Juin 2015
Contact :

#6 Message Jeu 08 Nov 2018 00:30


Merci pour ces précisions. Mais alors, que dois-je faire avec les photos que je souhaite imprimer ?
Sony A6000 / SEL1018 + SEL18200LE + SEL35F18 + SEL50F18

Cloclo
Avatar de l’utilisateur
Messages : 7413
Photos : 118
Inscription : 10 Juil 2007
Localisation : 77

#7 Message Jeu 08 Nov 2018 01:59


Puisque tu les confies à un labo extérieur, tu n'as rien d'autre à faire que d'envoyer le fichier à sa grandeur d'origine : 6000 x 4000.
Attention toutefois au taux de compression (facteur de qualité) de l'export en JPG.
Il y a très longtemps, j'avais un lien vers un labo qui affichait un tableau des agrandissements possibles en fonction du format (en pixels) et du facteur de qualité.
A cette heure, pas réussi à le retrouver et c'est largement l'heure de me pieuter.
Deux A77 mk2 + Deux Sigma 17-70 HSM + Sigma 50-150 EX HSM + Sony 70-400 G + Tamron 70-300 USD + Sigma 8-16 HSM + Sony 50 1.8 + Sony 35 1.8 + Sony 18-55 SAM + 1 flash HVL F60M + 1 flash HVL F43M
Reportages sur circuits ICI et anciennement

sofiphoto
Avatar de l’utilisateur
Messages : 85
Inscription : 05 Juin 2015
Contact :

#8 Message Jeu 08 Nov 2018 15:32


Je n'ai jamais fait attention au taux de compression lors de l'export ! Quelles sont en général les règles à suivre concernant la compression ? Et comment peut-on influer dessus ?
Sony A6000 / SEL1018 + SEL18200LE + SEL35F18 + SEL50F18

Cloclo
Avatar de l’utilisateur
Messages : 7413
Photos : 118
Inscription : 10 Juil 2007
Localisation : 77

#9 Message Jeu 08 Nov 2018 18:30


Les softs de retouche, même ceux qui ne traitent pas les RAW, dipose d'une option permettant de régler le taux de compression, ou de manière beaucoup plus simplifiée - en particulier ceux qui sortent un jpg à partir d'un fichier RAW - permettent de choisir entre divers niveaux "qualitatifs" de qualité (qualitatifs comme dans nos boîtiers qui permettent de shooter un jpg extra-fine, fine, standard, voire éco).
Difficile de te donner plus de précision vu les grandes différences qu'il y a entre les softs.
Pour les simples softs de visualisation avec traitements simplifiés, comme par exemple XnView, lorsque l'on fait "enregistrer sous", il faut aller dans "options" pour découvrir que l'on peut régler la qualité du JPG à enregistrer ; il sagit dans ce cas d'un curseur allant de 0 (mauvaise Q) à 100 (Qualité max). Le poids du fichier généré sera d'autant plus lourd que la qualité est poussée.

Il reste que choisir systématiquement le max a pour inconvénient de générer inutilement un très gros fichier qui va encombrer nos disques de stockage et limiter les possibilités d'échange (par mail ou sur certains forums). Inutilement car il sera souvent impossible de faire la différence entre un jpg qualité 100 et le même en qualité 90.
Pour te dire, faisant régulièrement 2000 clichés par meeting de course auto, vu la destination courante des clichés (sites web, magazines...), je shoote en jpg direct en qualité standard. La qualité standard correspond en gros à un facteur de qualité autour des 90 à 92/100. Or, bien que non prévu pour cela, il m'est arrivé plusieurs fois de faire tirer des posters d'un mètre de large à la demande de certains pilotes. Or, en visu à 100 %, le nom du pilote sur son casque était clairement lisible.

Autres exemples : de base, si on ne fait pas gaffe, le facteur de qualité jpg de XnView est paramétré à 80/100. Celui de Paint Shop Pro l'est à 84. Perso, pour rester cohérent, je règle la compression à l'identique de la qualité standard : taux de 8/100 (donc FQ de 92).

Quand on shoote en RAW+JPG, le boîtier sort un JPG Fine (soit un FQ autour de 95). Il n'empêche que certains pinaillent leur RAW pour obtenir un super cliché... puis l'exportent en JPG de FQ 80 !
Deux A77 mk2 + Deux Sigma 17-70 HSM + Sigma 50-150 EX HSM + Sony 70-400 G + Tamron 70-300 USD + Sigma 8-16 HSM + Sony 50 1.8 + Sony 35 1.8 + Sony 18-55 SAM + 1 flash HVL F60M + 1 flash HVL F43M
Reportages sur circuits ICI et anciennement

sofiphoto
Avatar de l’utilisateur
Messages : 85
Inscription : 05 Juin 2015
Contact :

#10 Message Jeu 08 Nov 2018 22:08


Je me rends compte que je n'y connais rien en fait ! Je mets tout au maxium (qualité, taille de l'image) et j'expédie ! En regardant mes réglages sous Lr, je vois que la qualité est réglée sur 100, je n'y touche jamais.

Et il y a aussi la question des JPEG, et les autres format d'image. Là non plus, je ne me pose pas de questions. C'est du JPEG. Mais j'ai lu à midi que le TIFF est plutôt conseillé pour l'impression.

Et voilà qu'il faut aussi s'intéresser à l'espace colorimétrique. Là aussi, toujours réglé sur sRVB, mais c'est peut-être pas bon pour l'impression, non plus.

Et du coup, je me demande pourquoi sur certaines impressions, alors que sur mon ordinateur, l'herbe était d'un joli vert, cela ressort jaune ! Est-ce à causes de ces réglages que je ne fais pas, ou est-ce un choix du labo ?
Sony A6000 / SEL1018 + SEL18200LE + SEL35F18 + SEL50F18

Cloclo
Avatar de l’utilisateur
Messages : 7413
Photos : 118
Inscription : 10 Juil 2007
Localisation : 77

#11 Message Ven 09 Nov 2018 01:19


Vaste sujet l'histoire du rendu des couleurs. J'ai un avis très perso là-dessus, que j'argumenterai demain. Car il est tard (et il est plus long d'écrire et de mettre en forme ses propos que d'en parler de vive voix).
Juste un chose pour le format TIF : chaque pixel y est codé en binaire pour chacune des trois couleurs de base qui le compose. Pour faire simple, les 24 Mpix sont alors sans aucune "simplification". Quelle que soit le contenu de l'image, pour ce format de 24 Mpix, le poids est ainsi immuable : environ 70 Mo !
On peut le diminuer un peu par le biais d'une compression sans perte (exemple codage ZIP ou LZW) ; selon son contenu, il pourra peser aux alentours des 25 Mo (pour donner une idée).
Ce qui est idiot est de sortir un tif depuis un jpg plus ou moins compressé : les infos perdues dans le compromis de la compression ne pourront être restituées ! Bref, le TIF n'est pas un format d'impression. Il faudrait pour cela que les appareils puissent prendre en format TIF ; ce qui n'est pas le cas. On utilise principalement le format TIF pour transférer des fichiers d'un soft à l'autre (tous n'ayant pas les mêmes possibilités), pour ne perdre aucune info dans cette opération.
Deux A77 mk2 + Deux Sigma 17-70 HSM + Sigma 50-150 EX HSM + Sony 70-400 G + Tamron 70-300 USD + Sigma 8-16 HSM + Sony 50 1.8 + Sony 35 1.8 + Sony 18-55 SAM + 1 flash HVL F60M + 1 flash HVL F43M
Reportages sur circuits ICI et anciennement

Cloclo
Avatar de l’utilisateur
Messages : 7413
Photos : 118
Inscription : 10 Juil 2007
Localisation : 77

#12 Message Ven 09 Nov 2018 22:58


Je t'ai retrouvé l'info concernant les tirages photos selon la résolution :
https://www.photobox.fr/contenu/resolution-photo

Et une doc sur la compression JPG :
http://tpecompression.free.fr/?p=jpeg
Deux A77 mk2 + Deux Sigma 17-70 HSM + Sigma 50-150 EX HSM + Sony 70-400 G + Tamron 70-300 USD + Sigma 8-16 HSM + Sony 50 1.8 + Sony 35 1.8 + Sony 18-55 SAM + 1 flash HVL F60M + 1 flash HVL F43M
Reportages sur circuits ICI et anciennement

jr56
Avatar de l’utilisateur
Messages : 24342
Photos : 369
Inscription : 21 Mars 2005
Localisation : A l'orée de la forêt des carnutes

#13 Message Sam 10 Nov 2018 14:50


Cloclo a écrit :Ce qui est idiot est de sortir un tif depuis un jpg plus ou moins compressé : les infos perdues dans le compromis de la compression ne pourront être restituées ! Bref, le TIF n'est pas un format d'impression. Il faudrait pour cela que les appareils puissent prendre en format TIF ; ce qui n'est pas le cas. On utilise principalement le format TIF pour transférer des fichiers d'un soft à l'autre (tous n'ayant pas les mêmes possibilités), pour ne perdre aucune info dans cette opération.


Effectivement, pour moi le tiff est juste un format intermédiaire pendant les opérations de traitement, permettant de conserver la qualité maximale.
Par ex. je développe mes raws (dans DxO DoP, maintenant Photolab). Si j'ai d'autres traitements à faire (par ex. dans toshop, ou LR pour les corrections locales avant qu'elles ne deviennent dispo dans photolab), j'exporte le développement du raw en tiff pour le reprendre dans l'autre logiciel. Mais en final, je sors un jpeg (qualité max sauf exception) puis efface le tiff (par contre j'archive le raw original, avec son fichier .Dop associé contenant les paramètres de développement du raw dans DxO).
Les impressions papiers sont toujours faites à partir du jpeg final. à pleine définition (la tireuse se chargeant très bien du redimensionnement en fonction de la taille de tirage papier souhaitée).
SRT101, 9xi, D7, D9, Z3, NEX 5N (+viseur), D5D, Alpha 700, Alpha 900 et pas mal de cailloux qui se montent dessus.
Viseur optique... what else?
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet

Cloclo
Avatar de l’utilisateur
Messages : 7413
Photos : 118
Inscription : 10 Juil 2007
Localisation : 77

#14 Message Sam 10 Nov 2018 20:59


sofiphoto a écrit :
... Et voilà qu'il faut aussi s'intéresser à l'espace colorimétrique. Là aussi, toujours réglé sur sRVB, mais c'est peut-être pas bon pour l'impression, non plus.

Et du coup, je me demande pourquoi sur certaines impressions, alors que sur mon ordinateur, l'herbe était d'un joli vert, cela ressort jaune ! Est-ce à causes de ces réglages que je ne fais pas, ou est-ce un choix du labo ?


Cloclo a écrit :Vaste sujet que l'histoire du rendu des couleurs. J'ai un avis très perso là-dessus, que j'argumenterai demain. Car il est tard (et il est plus long d'écrire et de mettre en forme ses propos que d'en parler de vive voix).


J'en étais resté là, mais pas eu le temps d'y revenir...

Tu souleves l'épineux problème de restitution des couleurs en matière de photographie. Or, lorsque l'on visualise une photo, les couleurs sont également tributaires de l'écran sur lequel on l'observe, et de ses réglages, qu'ils soient relatifs à la couleur, à la luminosité ou au contraste. Certains trouvent même des différences entre les logiciels d'affichage !
Chez moi, aucun de mes 4 écrans ne donne strictement la même chose ; c'est d'ailleurs mission impossible de parfaitement les aligner. Et lorsque l'on diffuse nos photos, on ne sait pas non plus dans quelles conditions elles vont être visualisées chez les destinataires. Ce pourquoi j'ai renoncé personnellement à utiliser une sonde d'étalonnage. Et je n'aborde pas les restitutions à l'impression, bien plus divergentes encore, même lorsque l'on transmet le profil colorimétrique ICC au labo... Je ne parle pas des prises de tête avec les imprimeurs pour l'édition des magazines

De plus, pour comparer ce que l'on voit à l’œil nu et la photo prise, il faudrait la regarder immédiatement sur place sur l'écran d'un ordi portable "d'excellente qualité" (vocable à définir, car rares sont les portables que l'on peut étalonner). Encore une mission périlleuse puisqu'en plein jour, l'écran ne sera pas perçu de la même manière que chez soi en éclairage plus "soft" (quantité de Lumen beaucoup plus faible), voir artificiel (degré Kelvin différent). Ne parlons pas non plus de la restitution dans le viseur ou sur l'écran arrière...
Et en poussant le bouchon encore plus loin, nos yeux sont également tributaires de différence de perception plus ou moins marquée de la température de couleur entre eux deux.

Bon, ce qui précède est ma vision (plus ou moins colorée) de cet aspect du problème. Beaucoup, je pense, dirons que de leur côté, ils parviennent à gérer. Personnellement, je n'ai pas de temps à consacrer à ça, ne prétendant pas à faire des photos artistiques.
Deux A77 mk2 + Deux Sigma 17-70 HSM + Sigma 50-150 EX HSM + Sony 70-400 G + Tamron 70-300 USD + Sigma 8-16 HSM + Sony 50 1.8 + Sony 35 1.8 + Sony 18-55 SAM + 1 flash HVL F60M + 1 flash HVL F43M
Reportages sur circuits ICI et anciennement


Revenir vers « Impression et support photo »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités